Compte-rendus Assemblées Générales

par | Déc 18, 2019

   

PROCES-VERBAL  ASSEMBLEE GENERALE DU 25 NOVEMBRE 2018

Le Comité régional Occitanie de cyclotourisme (CoReg) a tenu son assemblée générale ordinaire, au titre de l’année 2018, le dimanche 25 novembre 2018 dans l’amphithéâtre d’honneur de l’École Mines-Télécom d’Albi (81). Tous les clubs relevant du comité régional, ainsi que les membres individuels licenciés, ont reçu une convocation officielle, en bonne et due forme, dans les délais réglementaires. Un dossier complet comprenant le rapport moral, le rapport d’activité, le compte de résultat de l’exercice et le bilan synthétique au 15/10/2018, le budget prévisionnel 2019, a été transmis par voie électronique quelques jours avant l’assemblée générale. Les bulletins de vote ont également été remis en début de séance.
Le quorum étant atteint à hauteur de 65,66 % des mandats, représentant 654 voix exprimées, par rapport à 996 voix exprimables, l’assemblée générale est officiellement ouverte à 9h15 par Philippe Deveaux, président en exercice

Tous les supports de présentation et diaporamas utilisés par les différents intervenants seront mis en ligne sur le Site Internet du CoReg.

1 – Introduction.

Philippe Deveaux :
souhaite la bienvenue à tout le monde et se félicite de la forte participation des clubs. 200 clubs sont physiquement représentés, à raison de 166 clubs en provenance des 8 départements de l’ex-Ligue des Pyrénées et de 34 clubs en provenance des 5 départements de l’ex-Ligue du Languedoc-Roussillon.  La moyenne d’âge de la salle est de 65 ans. L’assistance était composée de presque 1/3 de féminines (27.5 %).
remercie Steve Jackson et Eric Vergnes, du CoDep 81, et les bénévoles du club local d’Albi, pour l’accueil et la logistique mise à disposition, ainsi que la Direction de l’École Mines-Télécom.
présente Denis Castarède, fraîchement élu nouveau président du CoDep 48.
salue la présence des personnalités extérieures :
. Madame Elisabeth Picaut, membre du comité directeur fédéral, qui représente la présidente fédérale ;
. Monsieur Michel Marcoul, vice-président du Comité régional olympique et sportif (CROS) de la Région Occitanie
rappelle qu’une urne est à disposition pour recueillir les dons en faveur des sinistrés de l’Aude.

Madame Stéphanie Guiraud-Chaumeil, maire d’Albi et son premier adjoint, monsieur Michel Franques, sont venus saluer les congressistes et leur souhaiter d’excellents travaux. Il en va de même pour monsieur Bernard Gilabert, représentant le Conseil Régional Occitanie Pyrénées-Méditerrannée

Avant d’engager les travaux, Philippe Deveaux rend un double hommage à Pierre Roques et Pierre Dubosc, deux figures emblématiques du cyclotourisme régional et national, disparus dans l’année. Il fait respecter une minute de silence, en y associant tous les cyclos décédés sur la route en 2018.

2 – Lecture et vote des différents rapports institutionnels.

Tous les rapports figurent dans le dossier remis avant le début de la séance ; il convient de s’y reporter utilement pour en savoir plus. Une équipe de quatre scrutateurs a été constituée en début de séance.

Le rapport moral est lu par Philippe Deveaux, président en exercice. Sur la base de 654 voix exprimées, il est approuvé par 632 « OUI », 0 « NON » et 22 « BLANCS ou NULS ».

Le faits saillants du rapport d’activité sont exposés par Jean-Jacques Cassou, secrétaire en exercice, complétés par les interventions de :
Jean-Pierre Joilbert, pour la commission « Formation » ;
Philippe Deveaux, pour la commission « Jeunes » ;
Béatrice Barrière, pour la commission « Féminines » ;
Daniel Carensac pour la commission « Santé-Sécurité » ;
Béatrice Barrière, pour la commission « Tourisme » ;
Philippe Deveaux, pour la commission « VTT » ;
Jacques Clamouse, sur la communication numérique et les Sites Internet ;
Patrick Fontcuberta, pour l’Opération « Jumelage de clubs ».

Sur la base de 654 voix exprimées, le rapport d’activité est approuvé par 649 « OUI », 5 « NON » et 0 « BLANCS ou NULS ».

Le rapport financier est présenté par Antoine Garcia, trésorier en exercice. Sur la base de 654 voix exprimées, il est approuvé par 646 « OUI », 0 « NON » et 8 « BLANCS ou NULS ».

Le budget prévisionnel 2019 est présenté par Antoine Garcia et Philippe Deveaux. Sur la base de 654 voix exprimées, il est approuvé par 654 « OUI », 0 « NON » et 0 « BLANCS ou NULS ».

Le rapport des réviseurs comptables est lu par Bernard Aussillou, qui donne quitus au trésorier du CoReg.

Les rapports présentés n’ont fait l’objet d’aucune question.

3 – Élection au comité directeur du CoReg Occitanie.

Trois candidats et deux candidates se sont présentés afin de compléter le comité directeur Ont été élus-es, sur la base de 654 voix exprimées, avec pour chaque candidat-te 613 « OUI », 0 « NON » et 31« BLANCS ou NULS ». :

BATUT Maurice
DUCHAMPS-CADEAC Christiane
GIMAT Yves
SIFFRAY Daniel
ROBU Dana Maria

Le présent compte-rendu vaut procès-verbal de l’assemblée générale ordinaire, portant sur l’année 2018. Il est approuvé après consultation, par voie électronique, des membres du comité directeur.

Fait à Balma, le 27 novembre 2018

Le secrétaire général                                                                                                                            Le président
Jean-Jacques Cassou                                                                                                                             Philippe Deveaux

Lien vers document pdf

 

PROCES-VERBAL  ASSEMBLEE  GENERALE DU 26 NOVEMBRE 2017 à CARCASSONNE

Le Comité régional Occitanie de cyclotourisme (CoReg) a tenu son assemblée générale ordinaire, au titre de l’année 2017, le dimanche 26 novembre 2017 dans la Salle réceptive du stade Domec à Carcassonne (11). Tous les clubs relevant du comité régional, ainsi que les membres individuels licenciés, ont reçu une convocation officielle, en bonne et due forme, dans les délais réglementaires. Un dossier complet comprenant le rapport moral, le rapport d’activité, le compte de résultat de l’exercice et le bilan synthétique au 15/10/2017, le budget prévisionnel 2018, a été transmis par voie électronique quelques jours avant l’assemblée générale, et également remis, en version papier, en début de séance. Les bulletins de vote ont également été remis en début de séance. L’assemblée générale est officiellement ouverte à 9h15 par Philippe Deveaux, président en exercice.

1 – Introduction

Philippe Deveaux : – souhaite la bienvenue à tout le monde et se félicite de la forte participation des clubs ; le quorum est relativement élevé puisqu’il atteint 76,50 % des mandats (représentant 783 voix exprimées), par rapport à 1019 voix exprimables. 280 personnes ont participé à l’assemblée générale, près de 40 % des clubs étaient présents (président ou membre du club), – remercie André Hérédia, du club de Carcassonne, et Hervé Aribaud, du CoDep 11, pour l’accueil et la logistique mise à disposition ; – salue la présence des personnalités extérieures : . Madame Carmen Burgos, membre du comité directeur de la FFCT, qui représente Martine Cano, présidente fédérale (cf intervention § 9). . Monsieur Paul Escourrou, maire adjoint aux Sports à la mairie de Carcassonne. Après avoir prononcé quelques mots de bienvenue, il se réjouit que la ville de Carcassonne devienne la « plaque tournante » régionale pour la tenue de réunions et manifestations diverses. Il souhaite d’excellents travaux à l’assemblée ; . Monsieur Gilles Gally, vice-président du Comité régional olympique et sportif (CROS) de Midi-Pyrénées, représentant monsieur Guy Dubuisson, président excusé (cf intervention § 9) ; – présente les excuses des personnalités invitées n’ayant pu être présentes, et qui auraient dues représenter le Conseil Régional Occitanie Pyrénées-Méditerrannée, le CROS du Languedoc-Roussillon et la DRJSCS Occitanie. Avant d’engager les travaux, Philippe Deveaux : – présente les élus régionaux au comité directeur fédéral et au comité directeur du CoReg, les présidents de CoDep, ainsi que les membres régionaux aux commissions et groupes fédéraux ; – rend un double hommage (cf PJ), à Jean Barrié et à Robert Bousquet, deux figures emblématiques du cyclotourisme régional, disparues récemment. Il fait respecter une minute de silence, en y associant tous les cyclos décédés sur la route en cours d’année.

2 – Lecture et vote des différents rapports institutionnels

Tous les rapports figurent dans le dossier remis avant le début de la séance ; il convient de s’y reporter utilement pour en savoir plus. Une équipe de six scrutateurs a été constituée en début de séance.

Le rapport moral est lu par Philippe Deveaux, président en exercice. Sur la base de 783 voix exprimées, il est approuvé par 737 « OUI », 12 « NON » et 34 « BLANCS ou NULS ».

Le rapport d’activité est lu par Jean-Jacques Cassou, secrétaire général en exercice, complété par les interventions de : – Jean-Pierre Jolibert, pour la commission « Formation » ; – Serge Corbière, pour la commission « Jeunes » ;
– Béatrice Barrière, pour la commission « Féminines » ; – Daniel Carensac pour la commission « Santé-Sécurité » ; – Béatrice Barrière, pour la commission « Tourisme » ; – Philippe Deveaux (en l‘absence d’Alexis Bucher), pout la commission « VTT » ; – Jacques Clamouse, sur la communication numérique et les Sites Internet.

Sur la base de 783 voix exprimées, le rapport d’activité est approuvé par 756 « OUI », 11 « NON » et 16 « BLANCS ou NULS ».

Le bilan financier est présenté par Antoine Garcia, trésorier général en exercice. Sur la base de 783 voix exprimées, il est approuvé par 729 « OUI », 15 « NON » et 45 « BLANCS ou NULS ».

Le budget prévisionnel 2018 est présenté par Antoine Garcia et Philippe Deveaux. Sur la base de 783 voix exprimées, il est approuvé par 745 « OUI », 17 « NON » et 21 « BLANCS ou NULS ».

Le rapport des réviseurs comptables est lu par Bernard Aussillou, qui donne quitus au trésorier du CoReg.

Tous les supports de présentation et diaporamas utilisés par les différents intervenants seront mis en ligne sur le Site Internet du CoReg.

3 – Débat ; questions-réponses sur les rapports

Les rapports présentés ont fait l’objet de quelques questions ponctuelles posées et qui ont trouvé réponse en séance. Pour l’essentiel,

sur la « Formation »

Question : une formation des Moniteurs est-elle programmée ? Réponse : Un stage de formation pour les moniteurs est programmé par le CoReg et se déroulera sur trois week-ends : 16 et 17 décembre 2017, 13 et 14 février 2018, 3 et 4 février 2018.

Question : des formations e-learning seront-elles programmées par la FFCT ? Réponse : La fédération souhaite utiliser les différents « outils de formation » numériques : elearning, classes virtuelles, …dans le cadre de sa politique de formation. Des projets sont en cours.

sur les « Jeunes »

Question : de quel droit peut-on laisser partir seul un jeune lors du critérium ? Réponse : le règlement du critérium à été validé par le comité directeur de la fédération et validé par le ministère en charge de la jeunesse et des sports, dans le cadre de l’apprentissage à l’autonomie complète. La responsabilité incombe au responsable pédagogique de l’école du jeune concerné, qui est le seul juge de faire participer ou pas le jeune au critérium, et non à l’organisateur.

Question : ne serait-t-il pas judicieux de donner des aides du CoReg aux jeunes des écoles qui participent effectivement aux organisations fédérales, plutôt qu’à tous les jeunes participants ou pas, comme ce fut le cas cette année ? Réponse : cette aide a été octroyée exceptionnellement cette année en complément des aides qui ont été apportées aux participants au week-end régional ainsi qu’à la Semaine nationale des jeunes. Le délégué régional Jeunes rajoute que cette année un effort financier conséquent a été fait pour les organisations réservées aux jeunes.

sur la « Sécurité »

Question : le CoReg ne pourrait-il pas intervenir auprès des collectivités locales pour que les cyclistes soient mieux respectés sur la route ? En effet, comme nous sommes malheureusement nombreux à déplorer des comportements extrêmement agressifs, il faudrait que nous puissions interpeller régionalement les pouvoirs publics, afin de pouvoir quand cela est avéré porter plainte, et surtout être entendu, afin que ceux qui dorénavant commettraient des actes volontaires mettant en danger un cycliste ou un groupe de cyclos soient à minima convoqués à la Gendarmerie (et idéalement verbalisés). Réponse : La commission sécurité, dans son plan d’actions 2018, a prévu d’intervenir auprès des professionnels de la route (auto-école et services de prévention routière), ce plan peut être étendu à d’autres services publics. Mais il faut aussi, que nous montrions l’exemple. Sur la route, nous devons nous conformer aux règles du code de la route, même si en groupe, parfois ça peut paraître compliqué. Une bonne cohabitation passe par le respect des uns et des autres.

4 – Election au comité directeur du CoReg Occitanie

Faisant suite à la démission, en cours d’année, de Ghislaine Charton, un poste était à pourvoir pour recompléter le comité directeur. Aucun candidat ne s’étant présenté, le vote prévu est sans objet.

Le présent compte-rendu vaut procès-verbal de l’assemblée générale ordinaire, portant sur l’année 2017. Il est approuvé après consultation, par voie électronique, des membres du comité directeur.

Fait à Balma, le 26 novembre 2018

Le secrétaire général                                                                        Le président     
Jean-Jacques Cassou                                                                         Philippe Deveaux

Lien vers document pdf

Le Comité régional Occitanie de cyclotourisme (CoReg) a tenu son assemblée générale ordinaire, au titre de l’année 2019, le dimanche 24 novembre 2019 dans la salle principale du Palais des Fêtes de Lézignan-Corbières (Aude). Tous les clubs relevant du comité régional, ainsi que les membres individuels licenciés, ont reçu une convocation officielle, en bonne et due forme, dans les délais réglementaires. Un dossier complet comprenant le rapport moral, le rapport d’activité, le compte de résultat de l’exercice et le bilan synthétique au 30/09/2019, le budget prévisionnel 2020, a été transmis par voie électronique quelques jours avant l’assemblée générale. Les bulletins de vote ont également été remis en début de séance.
Le quorum étant atteint à hauteur de 68,48 % des mandats, représentant 702 voix exprimées, par rapport à 1025 voix exprimables, l’assemblée générale est officiellement ouverte à 9h15 par Philippe Deveaux, président en exercice.

Tous les supports de présentation et diaporamas utilisés par les différents intervenants seront mis en ligne sur le Site Internet du CoReg.

1 – Introduction.

1.1 – Mots d’accueil.
Philippe Deveaux :
souhaite la bienvenue à tout le monde et se félicite de la forte participation des clubs.
Plus de 200 responsables de clubs ou simples licenciés participent à cette assemblée générale. 92 clubs sont physiquement présents et 99 sont représentés. La moyenne d’âge de la salle est de 65 ans. L’assistance était composée de presque 1/3 de féminines (27.5 %).
remercie Claude Daumas, président du club local, et son équipe, pour l’accueil et la logistique mise à disposition, ainsi que la municipalité de Lézignan-Corbières.
salue la présence des personnalités extérieures :
. Monsieur Marcel Andrieu, représentant le président du CoDep 11 ;
. Madame Béatrice Barrière, membre du comité directeur fédéral, qui représente la présidente fédérale ;
. Monsieur Jean Tarbouriech, Adjoint au Maire de Lézignan-Corbières, en charge des sports, associations et équipements sportifs. Madame Nicole Bousquet, déléguée aux associations s’est joint en cours de séance aux congressistes.

Monsieur Jules Escaré, représentant le président du Conseil départemental de l’Aude, est également venu saluer les congressistes et leur souhaiter d’excellents travaux.

1.2 – Hommages posthumes.
Avant d’engager les travaux, Philippe Deveaux rend hommage à Yannick Barré (Club de Vénerque) et à André Labous (Club de Boulogne-sur-Gesse), décédés sur la route, ainsi qu’ à Guy Bartette figure emblématique du cyclotourisme régional et national, disparus dans l’année. Il fait respecter une minute de silence. Bernard Aussillou, président de l’Amicale des Diagonalistes y associera :
Albert Laboup (Véloce Club et Montauban)
Daniel Tudon (Club de Cordes et du VCMontauban)
Roger Bernard (Club de Cazères)
Jean-Pierre Ratabouil (Club de Montpellier)

2 – Lecture et vote des différents rapports institutionnels.

Tous les rapports figurent dans le dossier remis avant le début de la séance ; il convient de s’y reporter utilement pour en savoir plus. Une équipe de six scrutateurs a été constituée en début de séance.

Le rapport moral est lu par Philippe Deveaux, président en exercice. Sur la base de 702 voix exprimées, il est approuvé à 99,00 %, par 695 « OUI » et 7 « NON ».

Suite au rapport moral et en préambule à la présentation du rapport d’activité, une vidéo est projetée. Elle présente en image les grands moments de la saison 2019. Elle a été préparée par Jean-Pierre Jolibert.

Le faits saillants du rapport d’activité sont exposés par Jean-Jacques Cassou, secrétaire en exercice, complétés par les interventions de :
Jean-Pierre Jolibert, pour la commission « Formation » ;
Yves Gimat, pour la commission « Jeunes » ;
Béatrice Barrière, pour la commission « Féminines » ;
Daniel Carensac pour la commission « Santé-Sécurité » ;
Béatrice Barrière, pour la commission « Tourisme » ;
Philippe Deveaux, pour la commission « VTT » ;
Jacques Clamouse, sur la communication numérique et les Sites Internet ;
Philippe Deveaux, pour l’Opération « Jumelage de clubs ».

Sur la base de 702 voix exprimées, le rapport d’activité est approuvé à 97,43 %, par 684 « OUI », 16 « NON » et 2 « ABSTENTIONS ».

Le rapport financier est présenté par Antoine Garcia, trésorier en exercice. Sur la base de 702 voix exprimées, il est approuvé à 100%, par 702 « OUI ».

Le budget prévisionnel 2020 est présenté par Antoine Garcia et Philippe Deveaux. Sur la base de 702 voix exprimées, il est approuvé à 99,7% par 700 « OUI », et 2 « NON »..

Le rapport des réviseurs comptables est lu par Bernard Aussillou, qui donne quitus au trésorier du CoReg.

3 – Questions-Réponses.

Les rapports présentés ont fait l’objet de quelques questions et commentaires. Pour l’essentiel,

3.1 – Formation

La formation des dirigeants se démarque des formations relevant du cursus classique. Elle vise à former les futurs responsables de structure.

3.2 – Jeunes

Au concours national d’éducation routière, qui s’est déroulé à Berck, l’équipe présentée par le CoReg Occitanie était incomplète d’une unité (5 participants au lieu des 6 imposés). L’équipe s’est vue infliger une forte pénalité, qui a conduit à un déclassement significatif, et qui a généré une forte déception parmi les jeunes participants et leurs éducateurs.
L’instance fédérale compétente va être saisie, aux bons soins de Béatrice Barrière, en vue d’essayer de rétablir un classement plus en adéquation avec les résultats sportifs.

3.3 – Féminines

Le VI 2019 des féminines faisait escale à Leucate. Le club local a exprimé son vif regret de n’avoir pas été associé à l’événement. Un cahier des charges relatif à l’organisation de ce type de manifestation est en cours de mise au point. Il sera de nature à éviter ce genre d’impair.

3.4 – Santé-Sécurité

Il est précisé que le recensement des accidents cardiaques (mortels ou pas) est réalisé sur la base des déclarations d’accidents, et de leur suivi dans le temps. Autrement dit, une issue fatale intervenue plusieurs jours après l’accident déclaré est comptabilisée.

Il est rappelé que des questions peuvent être posées par écrit auprès de la FFCT pour être traitées lors de l’AG fédérale (assurance).

3.5 – Jumelage des clubs

Le Comité directeur du CoReg se prononcera sur l’octroi ou pas d’un soutien financier lors d’un week-end de rencontre interclubs.

3.6 – Communication numérique.

Le site du COREG OCCITANIE : Il est accessible à l’adresse : https://occitanie.ffvelo.fr/. Il permet d’avoir accès directement au site fédéral et aux sites de tous les CODEPs de l’Occitanie. Le calendrier régional « ancienne formule » a vécu. Le calendrier est dorénavant à consulter « en ligne » sur le Site internet du CoReg qui fait le lien avec les Sites internet des CoDep. Il est très fortement conseillé de déclarer en tout début d’année (au moment de la réaffiliation des clubs) les manifestations afin qu’elles figurent au plus tôt sur l’OIN.

La Transition numérique :
Pour s’inscrire dans la transformation numérique du sport, la Fédération s’est engagée dans une stratégie digitale. L’un des objectifs est le développement d’outils qui permettront de toucher les jeunes adultes nés à partir des années 2000 soit pour les convaincre d’adhérer à nos clubs soit pour les fidéliser au travers d’appications numériques. locaux. La fédération est en train de constituer un programme participatif qui devrait permettre d’atteindre ce résultat.
Le Comité Régional sera représenté par Jacques Clamouse au sein du groupe de travail.
3.7 – Assurances.
Une évolution des assurances des Ecoles cyclo va être étudiée. Par ailleurs, il est rappelé que les assurances fédérales viennent compléter le manque en charge des assurances personnelle (Sécurité Sociale et Mutuelles).

4 – Élections au comité directeur du CoReg Occitanie.

Deux postes étaient à pourvoir afin de (re)compléter le comité directeur. L’appel à candidature a été infructueux (aucun-e postulant-e).

5 – Calendrier 2020.

Le calendrier 2020, complet, est diffusé par ailleurs, et sera mis en ligne sur le Site Internet du CoReg Occitanie. Les manifestations « Phares » sont suivantes :

Dimanche 19 janvier
Rando VTT « Que du Bonheur »
Saint-Pons La Calm (30)
ASBM
Cyclo Bagnols sur Cèze
Dimanche 7 mars
Concentration régionale
Journée Albert Bures
à Rabastens de Bigorre
Cyclo Club Rabastenais
CoDep 65
Samedi 14 mars
Dimanche 15 mars
Brevets Initiation Audax 100 km
Tous départements
Samedi 11 avril
Dimanche 12 avril
Lundi 13 avril
Concentration Nationale
« Pâques en Quercy »
Cajarc (46)
CoDep 46
Samedi 25 avril
Dimanche 26 avril
Voyage Itinérant des Féminines dans le Sud-Aveyron
(Albi-Saint-Affrique –Albi)
Commission Féminines CoReg
Cyclos Randonneurs Albi
Dimanche 24 mai
Concentration du Pic de Nore (11-81) 
CoReg Occitanie
U.V. Mazamet (81)
Clubs de Carcassonne (11)
Samedi 27 juin
Dimanche 28 juin
Nouveauté !
Cyclomontagnarde
Cévennes et Gorges du Tarn
Villefort (48)
Lub Mont Lozère Vélo
Dimanche 30 août
Concentration du Mas de la Barque
Mas de la Barque (48)
Samedi 12 septembre
Dimanche 13 septembre
Exceptionnel !
Toutes à Vélo – Toulouse 2020
Toulouse (31)
FFCT – CoReg – CoDep 31
Dimanche 11 octobre
L’Appel des Pyrénées
Au col de Lizarriéta (64)
en Pays Basque
CoDep 64

6 – Echange avec la salle sur le renouvellement des équipes en fin d’Olympiade 2020.

Faute de temps, le débat prévu n’a pas pu se tenir. Seuls, trois interventions ponctuelles ont témoigné du décalage entre la gouvernance du Siège fédéral et les préoccupations du terrain.

7 – Remise des récompenses.

Il est procédé à la remise des récompenses suivantes :

7.1 – Le Challenge du Comité régional Occitanie.

Aucun lauréat 2019.

7.3 – Médaille fédérale Échelon Bronze.

7.4 – Médaille fédérale Échelon Argent.

7.5 – Récompenses « Jeunes ».

Les participant-e-s au concours national d’éducation routière (CNER) reçoivent chacun-e un trophée, remis en séance aux éducateurs

Adeline nom et Raphaël nom (Cyclo Club Villelonguais)
Lucas nom et Loris nom (Ecole Cyclo de Rabastens-Coufouleux)
Maxime nom (ASPTT Gaillac)

7.6 – Challenge de France.

Les clubs classés en 2019 sont les suivants :

3 à 35 adhérents
Albi Cyclo Tourisme (81) 7ème au national – 1er au niveau régional
Millas Bike (66) – 8ème au national – 2ème au niveau régional
Assas Cyclisme Evasion (Dpt ?) – 12ème au national – 3ème au niveau régional

36 à 75 adhérents
Cyclo Club de Castres (81) – 26ème au national – 1er au niveau régional
US Colomiers Cyclotourisme (31) – 30ème au national – 2ème au niveau national
Cyclo Club Villelongais (66) – 31ème au national – 3ème au niveau régional

76 adhérents et +
Cyclo Club Caussadais (82) – 8ème au national – 1er au niveau régional
Lavaur Cyclotourisme (81) – 16ème au national – 2ème au niveau régional
Cahors Cyclotourisme (46) – 26ème au national – 3ème au niveau régional

7.7 – Autre récompense

Le club de Lézignan-Corbières reçoit un livre-cadeau en remerciement pour l’organisation de l’actuelle AG 2019.

8 – Interventions des personnalités extérieures

8.1 – des élus des collectivités territoriales.

Pour l’essentiel, les élus territoriaux qui se sont exprimés,
se sont réjouis de la tenue de cette assemblée régionale dans la ville de Lézignan-Corbières ;
ont présenté succinctement leur territoire ;
ont précisé la bonne vitalité sportive de la ville et du département ;
ont affiché une volonté politique de promouvoir le « sport-santé » et le « sport-séniors ».

8.2 – de Madame Béatrice Barrière, représentant la présidente fédérale.

Pour l’essentiel, Béatrice Barrière,
revient sur les risques juridiques liés aux accidents, en se référant à un cas récent en cours d’instruction. En Dordogne, un non licencié, qui roulait avec un groupe de licenciés FFCT, a provoqué une chute mortelle. Les responsabilités sont recherchées et peuvent s’avérer très lourdes pour l’organisateur de la sortie et l’auteur de l’accident.
se félicite de la bonne vitalité du CoReg Occitanie ;
encourage vivement les féminines occitanes à participer à la concentration nationale « Toutes à Toulouse 2020 » ;
lance un appel aux clubs pour qu’ils votent (par électronique) dans le cadre du prochain Congrès fédéral d’Angers.

9 – Conclusion

Après avoir remercié à nouveau les personnalités extérieures présentes, l’ensemble des participants, l’équipe organisatrice de cette assemblée générale, Philippe Deveaux clôture officiellement l’assemblée générale, à 13h45.

Le présent compte-rendu vaut procès-verbal de l’assemblée générale ordinaire, portant sur l’année 2019. Il est approuvé après consultation, par voie électronique, des membres du comité directeur.

Fait à Balma, le 2 décembre 2019

Intervention du Vice-Président du COREG Occitanie llors du
Congrès fédéral d’Angers
les 7 et 8 décembre 2019

Lors du congrès fédéral, j’ai eu l’occasion d’intervenir en séance sur plusieurs sujets. Mon objectif étant d’amener les dirigeants à réfléchir sur deux dossiers qui me paraissent importants, j’ai pensé qu’il était opportun que j’en fasse une synthèse que vous trouverez ci-dessous.

La valorisation de l’activité des structures.
La fédération nous a présenté à l’AG 2018 le projet d’animation et de rémunération de l’activité des structures en attribuant des points. Ce projet d’animation des structures paraissait séduisant.
Lorsque on regarde comment est budgétisé ce projet, on se rend compte qu’il avantage les structures ayant peu de clubs et de nombreux licenciés puisque le principe consiste à récupérer la partie de ristourne obtenue par le produit : nombre de clubs x 13 €uros.
Le système de budgétisation n’est donc pas équitable.
A la lecture des résultats obtenus en fin d’exercice par les clubs, on constate que la moitié des clubs vont percevoir une somme très faible.
La fédération va donc faire du saupoudrage, pour animer les Clubs. Ce principe manque d’efficacité.
La saisie manuelle de certaines informations ainsi que les erreurs et les litiges engendrés par la méthode sont une source de travail trop importante pour le personnel du siège.
Je propose donc que, si ce système d’animation est reconduit en 2020, il soit impérativement améliorer sur trois points :
1) en budgétisant de manière plus efficace le montant de la ressource.
2) En limitant le nombre de critères pour rendre la gestion plus simple et plus efficace. Deux types de critères pourraient être définis.Un premier qui s’appuierait sur les objectifs fédéraux et un deuxième qui correspondrait aux objectifs spécifiques des départements ou des régions en fonction des points faibles de ces derniers.
3) En automatisant l’alimentation du tableau d’animation.

L’avenir de la fédération.

Je tiens avant tout à rendre hommage à tous nos prédécesseurs qui ont fait de notre fédération ce quelle est aujourd’hui. Sans eux, nous ne serions pas là. Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont contribué à cette belle réussite.
Cependant, les époques changent, le monde d’aujourd’hui est très différent de celui de nos aînés. Nous vivons dans un monde qui bouge très vite. Le 21ème siècle est le siècle du numérique, d’internet et des réseaux sociaux. Cette évolution sociétale inéluctable ne se refuse pas. Nous devons l’accompagner pour préparer l’avenir de nos enfants. C’est notre devoir !

Nous sommes à la charnière de deux générations et, pour franchir cette nouvelle étape, notre fédération entend s’engager résolument dans la voie de la transition numérique. Même si le résultat du vote, lors de l’AG d’Angers, montre par une très large majorité la volonté d’aller dans cette direction, nous constatons que la tranche d’âge des dirigeants actuels n’est pas forcément la mieux placée pour conduire, seule, sans les plus jeunes générations, ce véritable changement culturel.

L’engagement de gens motivés par cette évolution et soucieux de l’intérêt général sera fonction des équipes qui se présenteront pour un nouveau mandat en 2021. Au regard des « professions de foi » des candidats, du style de management, et de la composition desdites équipes, certain-e-s d’entre nous continueront à se mobiliser ou se retireront.

En effet, la future équipe fédérale devra s’inscrire dans une dynamique de nouvelle gouvernance. En particulier, la remise à plat du fonctionnement des structures, et plus particulièrement des Comités régionaux et des Comités départementaux deviendra indispensable. Cela passera obligatoirement par l’instauration d’une nouvelle matrice des rôles et des responsabilités, en évitant les redondances et en appliquant le bon vieux principe de subsidiarité. A cet égard, les président-e-s de CoReg et de CoDep devront être associés étroitement à la politique fédérale.

Notre réussite dépendra de notre courage et de notre volonté d’avancer ensemble par rapport à cet objectif ambitieux mais nécessaire pour la survie de notre fédération.

Dès maintenant nous devons réfléchir à la voie que nous souhaitons donner à notre fédération, si nous voulons qu’elle continue à exister, sans rompre avec nos valeurs du passé, mais en tenant compte des souhaits des futures générations.

Share This